"Trait d’union entre un matériau brut et une forme d’expression artistique rare,
 Patricia Berquin noue le moment présent avec le respect du passé, et le devoir de transmettre.
Elle travaille à mettre en évidence les valeurs profondes qui nous relient"
.

Eric Crouzetier (Montgeron-Artiste-déc 2018)

REVUE TRAKT n°9
REVUE TRAKT  : "Les figures de l'art brut"

Dernières distinctions 2017-2018 :
-Salon de Versailles-Prix du Comité
-Maisse, médaille d'honneur de l'Assemblée nationale. remise par le député de la 2 e circonscription de l'Essonne, Franck Marlin

-Article dans Revue Siècle 21-Littérature et Société-Dossier "Couleurs"
Mon point de vue sur la couleur :  numéro 31, page 187 (automne-hiver 2017)



Musée de Parthenay du 4 février au 20 mai 2018


Musée de Parthenay du 4 février au 20 mai 2018

https://www.lanouvellerepublique.fr/


 
Patricia Berquin et Sylvie Koechlin, deux sociétaires du Salon d’automne, avec Armelle You.

Expositions
ParthenaySculptures, peintures et autres œuvres d’art sont exposées au rez-de-chaussée du musée.
© Photo NR


© Photo NR
Jusqu’au 20 mai, le musée accueille, pour la quatrième fois, le Salon d’automne avec 24 œuvres du comité de la prestigieuse exposition d’art parisienne.
C’est l’évènement de l’année pour le musée d’art et d’histoire. Depuis le 4 février, il accueille le Salon d’automne de Paris, créé en 1903 dans un esprit d’égalité artistique. Habituellement présentée sur les Champs-Élysées, la prestigieuse exposition d’art possède une renommée qui dépasse les frontières. « Chaque année, nous sélectionnons 1.000 œuvres de 900 artistes avec la volonté d’harmonisation et de diversité. Nous parcourons même le monde pour des expositions ponctuelles : Espagne, Biélorussie, Chine, Japon, Brésil… », détaille Sylvie Koechlin, présidente du Salon, présente hier lors du vernissage.
Depuis dix ans, la manifestation a déjà fait étape à quatre reprises à Parthenay : en 2008, avec Monique Baroni, vice-présidente de l’époque, et ses peintures héritées du fauvisme ; en 2010, avec cinq artistes, dont le Parthenaisien Bernard Cavaillès, et leurs toiles aux styles différents ; enfin en 2015, avec les peintres Michel Taupin et Simon Bohbot.
Peinture, sculpture, dessin, gravure, image… Cette fois-ci, 21 des 28 membres du comité du Salon d’automne sont mis à l’honneur à travers 24 œuvres : en peinture, Bernard Cavaillès, Michel Dankner, Jean Desvilles, Jack Dufour, Danielle Le Bricquir, Daniel Legrand, Robert Maurel, Gérard Melet, Laurence Poidatz, Jean-Bernard Pouchous, Victor Sasportas, Catherine Severac, Serge Tillou et Monique Baroni, décédée en 2016 ; en sculpture, Françoise Frugier, Sylvie Koechlin et Patricia Berquin ; en gravure, Sabine Delahaut ; en dessin, Stéphane Plouviez ; en photographie numérique, Isabelle Schmitt ; et en photographie, Rose Sznajder.
Une riche représentation dont se félicite Maria Cavaillès, conservatrice du musée : « Pour nous, c’est une chance inouïe que les membres du Salon d’automne aient accepté d’exposer. C’est une façon de pouvoir montrer la diversité et les différentes sensibilités de chaque artiste. » Certains d’entre eux avaient d’ailleurs fait le déplacement, hier, pour suivre la conférence de leur présidente. Il ne s’agira pas de la seule animation dédiée à cette exposition inédite (lire par ailleurs), en place jusqu’au 20 mai au rez-de-chaussée de l’équipement municipal.




Maisse Le mot du maire, Christian Leclair 
http://www.artetmatiere91.sitesfp.fr/communes-participantes-2018/776-maisse-2018

Maisse Le mot du maire, Christian Leclair

La salle culturelle « Robert DUMAS » accueille cette année le 43ème Salon de peinture et sculpture sous l’égide de l’association Art et Matière.
Encore un moment fort dans la vie maissoise qui va vous permettre de découvrir de nouveaux talents et de revoir avec plaisir ceux qui ont pris l’habitude de venir exposer leurs nouvelles œuvres.
Chaque année la sélection semble difficile, l’association a à cœur de nous satisfaire, de nous surprendre et je lui rends hommage car elle réussit avec beaucoup de savoir-faire dans l’originalité, la fantaisie et la créativité.
Au fil des années le Salon Art et Matière confirme son droit d’exister, ses exposants le disent, il fait parti des incontournables d’Ile-de-France et, pour le maire de Maisse, c’est une fierté d’accueillir chaque année un Salon d’Art d’une telle renommée. L’Exposition 2018 va nous permettre d’admirer le talent d’environ une centaine d’artistes.

L’invité d’honneur en peinture : Jean Claude Tardivo, je crois que je peux dire que c’est une surprise, tellement le style est peu commun (pour ma part, c’est une découverte). Tout en évoquant un peu les dessins d’enfant, la toile envoie des messages à tout un chacun, sur son passé, sur les gens qu’on a pu rencontrer durant notre vie intime. Les formes « aléatoires » sont mises en scène pour nous conter une histoire.

L’invitée d’honneur sculpture : Patricia Berquin. Nous avions l’habitude de voir des œuvres en bronze, en marbre, en bois, en terre… quel étonnement encore, celles-ci sont en cordes nouées !  faites avec une infinie patience et richesse de couleurs. Construire des personnages avec des nouages de textiles (cordes, laines, ficelle, tissus découpés…) leur donner un style, une expression et, voilà une histoire qui se noue… des nœuds qui racontent…

Vous l’aurez remarqué, ces deux artistes sont venus nous présenter l’interprétation de leurs histoires, en peinture pour l’un et en sculpture pour l’autre, à vous d’inventer les vôtres en contemplant leurs œuvres.


Vous n’oublierez pas de compléter votre visite par un passage devant les œuvres d’Art et Matière Junior. Une participation maintenant bien établie de nos enfants de primaire et de maternelle, dont la spontanéité artistique étonne toujours. Vous trouverez aussi chez nos « amis voisins » : Gironville la gravure et l’artisanat d’art, Prunay la photographie, Boigneville l’art animalier. N’oubliez pas de vous rendre à Art et apprentissage, chez les enfants de l’IMpro de Vayres-sur-Essonne, qui profitent de l’évènement pour montrer leur capacité à créer, construire, reconstruire, donner de l’expression aux matières, aux matériaux, expérimenter des couleurs ; l’exposition de leurs œuvres vous étonnera.

Merci à l’association Art et Matière qui se dévoue pour le développement de l’art dans notre belle Vallée de l’Essonne, merci au service technique pour la préparation de la salle, merci à tous les artistes.

Bienvenue à tous, et bon salon 2018

lien article https://www.le-republicain.fr/actualites-locales/essonne-salon-art-matiere-dexception

ARTEXTURES PREND SES QUARTIERS 0 LA BONINIERE -OUEST FRANCE
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/orvault-44700/artextures-prend-ses-quartiers-la-gobiniere-3973317


Eric Crouvezier pour le Salon d'Automne de Montgeron-Invitée d'honneur en nov 2014.
"La singularité du travail de Patricia Berquin repose sur la mise en évidence d'unions diverses, noeud gordien de sa pratique artistique : association de matières, lien entre les générations, entre les cultures...
Dès son enfance s'est révélée une attirance toute particulière pour les habits de poupées, leurs textures même, leurs pouvoirs évocateurs et pour une fascination des cultures orientales, et en particulier des cultures africaines.
Double aussi cettte fusion entre un métier appris dans les règles de l'art de la tapisserie d'Aubusson et cette rencontre décisive avec une artiste chilienne qui lui ouvre les portes à une création personnelle et originale : une technique de nouage libre, sans support qui permet de s'affranchir de l'espace bidimensionnel pour s'aventurer dans le monde spécifique de la sculpture.
Son travail se base sur une recherche incessante de matériaux : cordes et cordelettes en tout genre, tissus colorés ou simple jute écru, coton imprimé, raphia... Véritable chapelet au servive de son art.
Cette connaissance des matériaux et sa sensibilité aux couleurs se soumettent aux désirs de son expressivité grâce à une technique de noeuds (noeud Gobelin) : nouage de fils plus ou moins rigides associés à des bandes de tissus, le tout plus ou moins serré... les différentes tensions exercées sur ses liens lui permettent de modeler des figures expressives à la fois ancrées dans le quotidien et éternelles dans leur signification.
De son séjour en côte d'Ivoire, Patricia s'est reconnue au travers de ses tradtions ancestrales et de ses valeurs. Elle développe ainsi un intérêt pour ce qui concerne la transmission orale et perpétue le respect des anciens , des sages, des dépositaires d'un savoir, véritable âme d'une mémoire collective.
Ce n'est pas un hasard si l'image de son grand-père siège au centre de ses créations, transmetteur lui-aussi de valeurs fondatrices : familiales, sociales et artistiques.
Ainsi on peut dire que Patricia Berquin s'apparente à un griot, sorte de poète africain, dépositaire et transmetteur d'une culture, car elle exprime dans ces personnages, dans ces bouches ouvertes et expressives, la gestuelle de ces grandes figures et plus encore dans ces scènes de palabres, l'essence de ses valeurs familiales fondée sur l'échange, la discussion et le débat, moments cruicaux où se tissent les multiples liens qui  nous unissent".

 

Le Républicain pour le salon AAM de Montgeron-Invitée d'honneur
novembre 2014

 


Dominique Amatulli l'exposition Poupées singulières à la galerie Moutt'art de Clermont Ferrand.
Journal La Montagne le 6 septembre 2014


 "Patricia Berquin s'est fait une spécialité des poupées - elle préfère parler de sculptures - grand format, qu'elle conçoit comme des installations. Elle utilise presque exclusivement la technique du nouage, qu'elle parvient à travailler d'une manière suffisamment fine pour donner à chacun de ses personnages sa propre expression. Elle voue d'ailleurs une véritable passion pour la confection des visages et des mains, organes de la transmission orale si chère aux peuples d'Afrique, où elle a vécu quelques années, et dont elle conserve une influence manifeste".......
 

PUBLICATION :

-Article dans Revue Siècle 21-Littérature et Société-Dossier "Couleurs"
Mon point de vue sur la couleur :  numéro 31, page 187 (automne-hiver 2017)

Blog Musées bas-normands
              
La Bible de l'art singulier (répertoire d'artistes d'art singulier) 
Numéro de 2007 et numéro de 2010, 2013

Le Courrier des métiers d'art - numéro spécial Art textile : "Broderies et dentelles"-SEMA